Google+
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Corinne MRz, alias Marquise DuParc ;-)

« Rêve de la Reine » : tout l’esprit de Trianon dans un flacon

Bientôt à gagner sur la page Facebook du blog, 
une eau de parfum "Rêve de la Reine" !

Historienne spécialiste du parfum, Elisabeth de Feydeau poursuit son aventure de création avec, dans la lignée de ses bougies raffinées, la sortie d’une première eau de parfum baptisée « Rêve de la Reine ». Une fragrance à la fois élégante et moderne qui tisse un fil imaginaire entre l’univers de Marie-Antoinette et celui la femme d’aujourd’hui.

Un flacon bulle en verre laqué or, orné d’une sérigraphie blanche et couronné d’un vaporisateur à poire : c’est ainsi que se présente ‘’Rêve de la Reine’’, première eau de parfum créée par Elisabeth de Feydeau sous sa marque Arty Fragrance. « Ce flacon a été pensé dans un esprit ‘’boudoir’’, avec des codes couleur qui rappellent les lambris de Versailles, à l’image de ceux du salon doré des petits appartements de Marie-Antoinette. La poire, élément distinctif, diffuse des gouttelettes très fines qui procurent une expérience de parfumage unique » explique Elisabeth de Feydeau.

Dans le sillage de Marie-Antoinette

‘’Rêve de la Reine’’ a une longue histoire… En 2005, lorsque paraît son ouvrage sur Jean-Louis Fargeon, parfumeur de Marie-Antoinette, Elisabeth de Feydeau s’associe à Francis Kurkdjian pour reconstituer la recette d’un bouquet aux mille fleurs. « C’était un exercice de style. Il ne s’agissait pas du parfum de Marie-Antoinette au sens littéral, mais d’un parfum qu’elle aurait pu porter, créé pour elle par son parfumeur à qui elle aurait demandé de ‘’mettre Trianon dans un flacon’’ » se souvient Elisabeth de Feydeau. Sur la base de cette fragrance, baptisée ‘’Le Sillage de la Reine’’ et éditée à l’époque en série limitée, l’historienne a commencé par éditer sa bougie ‘’Rêve de la Reine’’, qui est aujourd’hui un des best-sellers de sa collection. « Nous avons eu de nombreuses remontées des clients, me demandant quand je comptais décliner ce parfum en eau de toilette. Toutes ces demandes spontanées m’ont confortée dans l’idée que le moment était venu de passer ce cap » ajoute-t-elle. La créatrice s’est alors attelée à composer, avec Alexandra Monet, parfumeur chez Drom, l’eau de parfum ‘’Rêve de la Reine’’, dont les premiers flacons viennent tout juste d’être commercialisés.

Une création à la fois moderne et raffinée

Cette création s’inspire donc de la formule du ‘’bouquet aux mille fleurs’’, chef-d’oeuvre olfactif du XVIIIe siècle. Ses notes de tête marient bergamote, petit-grain, mandarine, poivre rose et framboise. Côté notes de cœur, on trouve le galbanum, la rose de Mai (essence et absolu) et l’iris. Enfin, les notes de fond nous entraînent dans un monde de cèdre, de santal, de benjoin, de patchouli, de fève tonka et de musc. « Je voulais que cette eau de parfum soit à la fois moderne et raffinée, inspirée par l’élégance du XVIIIème siècle tout en collant parfaitement à la peau de la femme d’aujourd’hui. Je voulais aussi qu’elle laisse un véritable sillage, d’où sa concentration à 18%, soit le maximum possible pour une eau de parfum. Et bien entendu, j’ai privilégié les matières nobles, les essences naturelles et les vrais absolus » indique Elisabeth de Feydeau, qui ajoute « Les parfums possèdent cette magie de nous transporter. En moins d’une seconde leurs nuances, leurs accents, leurs vibrations nous entraînent, tantôt dans le passé, tantôt vers l’avenir. Echo entre le vécu et le revécu, ils provoquent le réveil de la mémoire et sont des bouillonnements de vie ancienne. C’est cette présence dans l’absence, qu’il m’a plu de recréer… »

Deux points de vente exclusifs dont un à Versailles

A peine lancé, ‘’Rêve de la Reine’’ suscite déjà curiosité et enthousiasme : transparence, fraîcheur et tenue sont trois des vocables les plus employés pour le qualifier. A date, l’eau de parfum est proposée en exclusivité au prix de 119€ (100 ml) à Paris chez Jovoy (4 rue de Castiglione, dans le 1er arrondissement) et à Versailles chez Cryst’Al 24 (24 rue Baillet-Reviron). D’autres points de vente suivront dès octobre. Il est également possible de la commander sur la e-boutique Arty Fragrance, qui vient d’ouvrir. Frais de port offerts à partir de 100€ d’achat, avec de nombreuses surprises à découvrir dans les colis…

Plus d’info sur Elisabeth de Feydeau et sur la société Arty Fragrance à découvrir sur http://www.arty-fragrance.com/

Vous pouvez également lire mes précédents article sur des sujets connexes :
Odorama : Versailles se raconte en parfums
‘’La Cour des Senteurs’' : Versailles aux parfums
Versailles : 7 bonnes raisons de découvrir la Cour des Senteurs
Les bonnes adresses d'Elisabeth de Feydeau à Versailles
« Rêve de la Reine » : tout l’esprit de Trianon dans un flacon
« Rêve de la Reine » : tout l’esprit de Trianon dans un flacon
« Rêve de la Reine » : tout l’esprit de Trianon dans un flacon

Commenter cet article