Google+
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Corinne MRz, alias Marquise DuParc ;-)

Comptoir du Chic redore le blason du troc

Parce qu’il ne se retrouvait pas dans l’esprit des sites de vente par petites annonces, Laurent Austin a imaginé un système de troc respectueux de la juste valeur des objets proposés. De sa réflexion est né Comptoir du chic, un site sur lequel chaque bien correspond à un certain nombre de points et où toutes les parties en présence sont gagnantes : le vendeur, l’acheteur et la marque. Installé à Versailles, Laurent souhaite aujourd’hui donner un nouveau souffle à son concept avec l’idée de lui créer des prolongements dans le monde réel, sous la forme par exemple de « troc parties ».

Il y a quelques années, à la naissance de son premier enfant, Laurent Austin déménage. « J’avais un canapé de marque que j’aimais beaucoup, mais hélas il était incompatible avec mon nouveau salon… Je l’ai donc vendu par l’intermédiaire d’un site bien connu, mais j’ai dû le laisser partir à 200€ alors qu’il valait six fois plus. Cette expérience m’a laissé une certaine frustration et m’a conduit au constant suivant : à moins d’étrangler à mon tour un vendeur en négociant impitoyablement le prix d’un autre canapé, j’étais perdant. Admettez que cela n’est ni très éthique, ni très respectueux du consommateur et de la marque » commente-t-il. Quelque temps plus tard, en lisant un ouvrage où l’on parle de troc, une idée lui vient : pourquoi ne pas créer un nouveau type d’échange, basé sur un système de points, sans marchandage à n’en plus finir, mais avec un respect de la juste valeur des choses ?

Bientôt des « troc parties » à Versailles ?

En 2011, après plusieurs années de gestation, Laurent Austin lance enfin son site internet, baptisé Comptoir du Chic. Le concept séduit les consommateurs, et une communauté de membres commence à se construire. Pour des raisons personnelles cependant, courant 2013, le créateur du site met son bébé en « stand-by ». Aujourd’hui en poste dans une entreprise, il souhaite ouvrir le capital du site pour le réactiver, lui insuffler de nouvelles compétences et transformer l’essai. « J’aimerais m’associer à des personnes qui, comme moi, ont envie de promouvoir la consommation collaborative et de s’investir dans le développement du site. Vous aimez les belles choses, vous avez du temps, des compétences en marketing, communication, commercialisation ? La porte est ouverte ! » indique-t-il. Versaillais, Versaillaises, à bon entendeur. L’aventure peut être passionnante, car Laurent non seulement dispose déjà d’un outil performant (son site), mais il fourmille d’idées. « Je suis sûr qu’un tel site, au niveau local, a une carte à jouer. En allant plus loin que la seule idée du troc via internet et en mettant les gens en contact, dans la vraie vie, lors de « troc parties » dans des lieux partenaires au cœur de la ville. »

Pour contacter Laurent Austin : contact@comptoirduchic.com

Comptoir du Chic redore le blason du troc

Commenter cet article

Delgado 08/02/2017 11:24

Première impression : intéressant ! Après, il est nécessaire de passer l'épreuve du feu...