Google+
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par

A-Typik, accessoires de mode éthique
A-Typik © Versailles in my pocket
A-Typik © Versailles in my pocket

Créée en 2006, la marque A-Typik a installé son show-room à Versailles en 2012. On y trouve des accessoires de mode polychromes, tous fabriqués en Colombie et issus du commerce équitable : sacs tissés multicolores, bracelets en perles du Japon et bijoux en ivoire végétal.

A-Typik © Versailles in my pocket
A-Typik © Versailles in my pocket

On ne peut pas passer devant la boutique A-Typik, rue du Vieux Versailles, sans être interpellé par les couleurs, magnifiques, qui vous font de l’œil à travers la vitrine. Depuis près de quatre ans, Caroline Saubestre a installé le showroom de sa marque au cœur du quartier Saint-Louis : elle y propose des accessoires de mode éthiques qui, depuis la création d’A-Typik en 2006, ont su fidéliser un large public de par le monde, jusqu’au Japon. « A-Typik a d’abord été connu pour ses bijoux en tagua, l’ivoire végétal. Depuis quelques années, notre collection s’est enrichie de tissages, de perles japonaises et d’alpagua. Tous nos articles sont fabriqués en Colombie, dans le respect des principes du commerce équitable. A ce titre, nous comptons parmi nos fournisseurs des artisans issus des tribus Wayuù, qui sont maîtres dans l’art du jacquard au crochet. Je mets un point d’honneur à aller les voir, sur place, au moins une fois par an » explique Caroline Saubestre. Passionnée de voyages, celle-ci a d’abord travaillé dans l’événementiel et le tourisme d’affaire avant de se consacrer entièrement à A-Typik. Ce qui la motive ? Les découvertes, les échanges humains, la liberté d’action, sa famille et ses amis, l’esprit entrepreneurial, la solidarité. Autant d’aspirations qui ont façonné le concept A-Typik, visant à promouvoir un savoir-faire dans le cadre du commerce équitable, en le jumelant à un projet solidaire et humanitaire.

A-Typik © Versailles in my pocket
A-Typik © Versailles in my pocket

Un concept équitable et solidaire

En achetant un article chez A-Typik, on peut déjà être sûr qu’il n’est pas fabriqué par des mineurs dans un atelier insalubre (et c’est tout de même une question que je me pose très souvent dans certaines enseignes, particulièrement celles qui pratiquent des prix exagérément bas). « Tous les artisans avec lesquels nous travaillons ont été choisis pour la qualité de leur production mais également parce que leur méthode de travail et la relation commerciale qui les lie à nous est en accord avec notre charte éthique. Nous sommes membres de la Fédération AME (Acteurs de la Mode Ethique), elle-même adhérente de la Plateforme pour le Commerce Equitable (PFCE) » indique Caroline Saubestre. A ce titre, la société s’attache à assurer une juste rémunération du travail de ses fournisseurs, tout en veillant à ce qu’ils garantissent le respect des droits fondamentaux des personnes. « Nous fonctionnons sur la base de relations durables avec nos partenaires. Nous sommes également très attentifs à la préservation de l’environnement dans les processus de fabrication de nos produits » ajoute Caroline. Au-delà de ces engagements, A-typik soutient enfin depuis dix ans l’orphelinat de Vivamos à Bogotà, en Colombie. Grâce à l’aide financière de l’entreprise, ce sont chaque année plusieurs enfants qui ont accès à l’éduction et à la formation professionnelle, leur permettant d’envisager un vrai projet de vie.

A-Typik, accessoires de mode éthique
© A-Typik / Versailles in my pocket
© A-Typik / Versailles in my pocket

Une collection exclusive de bijoux en noix de tagua (ou ivoire végétal)

Matière de prédilection d’A-typik depuis 2006, la noix de tagua à partir de laquelle sont faites les collections provient des forêts humides et tropicales d’Amérique Latine, où elle est récoltée par des petits producteurs locaux dans le cadre d’une exploitation raisonnée de la forêt. « Le phytéléphas macrocarpa est un arbre magique ! Il produit tout au long de l’année les graines qui servent à faire nos bijoux. Après sa récolte, l’ivoire végétal est mis à sécher naturellement pendant plusieurs semaines pour atteindre sa dureté de maturité. La graine est ensuite travaillée pour lui donner la forme souhaitée et teintée sans aucune adjonction de polluants. Des bijoux 100% naturels » explique Caroline Saubestre. La gamme de prix : à partir de 12€ pour les boucles d’oreilles et jusqu’à 55€ pour les plus grosses pièces. (ci-dessous, photos © A-Typik)

A-Typik, accessoires de mode éthique
A-Typik © Versailles in my pocket
A-Typik © Versailles in my pocket

Mochila : tissages lumineux et pièces uniques

Les femmes de la tribu colombienne Wayuù sont mondialement reconnues comme expertes en matière de tissage au crochet. Selon cette technique ancestrale, elles créent de merveilleux tissages appelés Mochila, polychromes et lumineux, à partir desquels sont fabriqués des accessoires : sacs, pochettes, ceintures… « Chaque pièce est unique, chaque motif raconte une histoire. Les femmes Wayuù s’emploient à transmettre ce savoir-faire de mère en fille, ce qui n’empêche pas les hommes de tisser aussi, sous l’œil avisé de leurs épouses » raconte Caroline Saubestre. A la clé, chaque saison une nouvelle collection ethnique et toujours inédite, à partir de 25€ pour les pochettes et jusqu’à 270€ pour les grands sacs. Le petit plus : ils sont lavables en machine à 30°C !

A-Typik © Versailles in my pocket
A-Typik © Versailles in my pocket

Des bracelets exclusifs en perles japonaises

Autre exclusivité d’A-Typik : les bracelets en perles du Japon, aussi jolis qu’ils sont durables puisqu’ils supportent sans ternir jusqu’à l’eau de mer ! Délicates et pétillantes, ces petites perles sont tissées une à une, avec une minuscule aiguille, sur un joli petit cordon fin de coton ciré coloré. « Nous travaillons en direct avec une coopérative artisanale créée par des femmes colombiennes. Nous faisons venir les perles du Japon (au choix parmi les 800 couleurs disponibles) et, sur la base de nos dessins, les artisanes fabriquent nos collections A-Typik » indique Caroline Saubestre. Côté tarif, on peut se faire plaisir à partir de 10€ et jusqu’à 65€ pour le bracelet le plus cher.

A-Typik © Versailles in my pocket
A-Typik © Versailles in my pocket

A-typik
20 rue du Vieux Versailles, 78000 Versailles
Tel : 06 19 09 70 13
Ouvert de 10h30/18h du mardi au samedi
[Fermé le mercredi après-midi]

Suivez la marque sur Facebook

A-Typik © Versailles in my pocket

A-Typik © Versailles in my pocket

Commenter cet article