Google+
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Girelle Gigaro : le vent du sud souffle sur Versailles

C’est depuis Versailles où elle habite que Charlotte Vezia imagine les collections de sa marque Girelle Gigaro, des nu-pieds 100% cuir fabriqués à l’ancienne par un artisan. Des modèles simples et chics, totalement intemporels, qui se marient avec toutes les tenues. Presque exclusivement vendues par correspondance, ces sandales seront exceptionnellement à découvrir « en vrai » samedi 4 juin, pendant la braderie du quartier Notre-Dame, dans le cadre du restaurant La Mangette (de 14h à 19h, 38 rue Carnot).

Charlotte Vezia
Charlotte Vezia

Girelle Gigaro, un nom qui fleure bon le sud : mon premier est un petit poisson de Méditerranée, mon second est un quartier de la Croix-Valmer, dans le Var, où Charlotte Vezia a des attaches familiales. Née à Saint-Germain en Laye, la jeune femme a grandi à Marly-le-Roi et s’est aujourd’hui fixée à Versailles, après un passage de trois ans dans le Var où est née sa marque. « J'y ai rencontré un duo d’artisans (un père et son fils) fabricant de sandales, à l’ancienne, et j’ai trouvé le produit superbe. Depuis toujours mordue de chaussures, j’avais des envies de création et des idées plein la tête : ce fut donc un déclic qui m’a donné envie de fonder ma propre marque. En 2012, j’ai imaginé une collection que j’ai fait fabriquer par cet artisan. Ces premiers modèles ont immédiatement conquis leur public, qui m’en a redemandé l’année suivante, l’aventure était lancée ! » raconte Charlotte.

Girelle Gigaro : le vent du sud souffle sur VersaillesGirelle Gigaro : le vent du sud souffle sur Versailles
Girelle Gigaro : le vent du sud souffle sur VersaillesGirelle Gigaro : le vent du sud souffle sur Versailles
Girelle Gigaro : le vent du sud souffle sur Versailles

Une fabrication artisanale et 100% française

A date, Girelle Gigaro propose une collection d’une quinzaine de modèles, qui portent chacun le prénom de la femme qui les a inspirés : Colette, Joséphine, Bianca... Ainsi, la sandale « Fanny » est-elle la réplique de celle que Charlotte Vezia a toujours vue aux pieds de sa grand-mère. Les nu-pieds sont entièrement fabriqués à la main : découpe, assemblage, cloutage et finition sont réalisés dans un atelier varois, dans le respect de traditions familiales, à partir de cuir végétal* méticuleusement choisi auprès des meilleures tanneries européennes. Chaque hiver, Charlotte Vezia dessine de nouveaux modèles et fait fabriquer des prototypes qu’elle teste, avant de les ajouter ou non au catalogue. « La collection est conçue sur des bases classiques, avec du cuir de couleur naturelle. Mais chaque cliente peut commander les sandales dans la teinte qui lui plait, à choisir sur le nuancier. Certaines s’amusent même à mixer des brides de couleurs différentes » précise la créatrice.

*on appelle cuir végétal le cuir tanné au moyen d’actifs végétaux : il est ainsi moins nocif pour la santé tant des artisans qui le produisent et le travaillent que celle des utilisateurs finaux. Il ne génère en outre pas d’allergie, contrairement au tannage au chrome, et n’entraîne pas de rejets de production polluants dans la nature. 
Girelle Gigaro : le vent du sud souffle sur Versailles
Modèle Paulette © Girelle Gigaro
Modèle Paulette © Girelle Gigaro

Vos nu-pieds sur-mesure et à vos couleurs !

Car chaque sandale est fabriquée à la commande : la jeune femme n’a pas de stock et préfère naviguer ainsi, en fonction de la demande. Ses clientes le savent et patientent entre quatre et dix jours pour recevoir leurs nu-pieds. Charlotte Vezia peut même venir chez vous, voire prendre les mesures de votre pied si vous avez des difficultés à vous chausser : la chaussure sera ensuite fabriquée en fonction de votre cahier des charges, comme chez les anciens bottiers… Le luxe à un prix très abordable compte tenu de la prestation, puisque les sandales sont au prix unique de 95€. « Mon conseil ? Prendre sa taille, ni plus, ni moins : les nu-pieds Girelle Gigaro taillent normalement, et doivent être un peu serrés la première fois que vous les enfilez, car ils se détendent toujours légèrement à l’usage » précise Charlotte, qui habille d’été les pieds de nombreuses familles, mères et filles, et confesse adorer ça. « Le contact avec les clientes m’apporte beaucoup de satisfaction, d’autant que j’ai de plus en plus de fidèles, qui reviennent d’une année sur l’autre enrichir leur collection ou chercher des sandales plus grandes pour leurs fillettes qui grandissent… » ajoute-t-elle. Pour découvrir les nu-pieds, direction le site internet et sa e-boutique, ou bien rendez-vous le samedi 4 juin à La Mangette, pendant la braderie des commerçants du quartier Notre-Dame.

Photos © Girelle Gigaro
Modèle Colette © Girelle Gigaro
Modèle Colette © Girelle Gigaro

Girelle Gigaro


Téléphone
+ 33 (0)6 60 53 07 23

E-mail
girellegigaro@gmail.com

Commenter cet article

Amelie 02/06/2016 18:05

Superbe, c'est exactement ce que je cherche pour cet été ! Il n'y a plus qu'à réussir à choisir...

Marion maury 31/05/2016 15:28

Bravo.suis tres fiere de toi. Esseirai de passer samedi. Penses un jour aux "petites".

Marion maury 31/05/2016 15:27

Bravo. Superbe article. Vais en parler autour de moi.
Si un jour tu penses aux petites.....cela serait bien.
Encore toutes mes félicitations