Google+
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Corinne MRz, alias Marquise DuParc ;-)

Versailles dans votre poche : le carnet d’adresses de Valérie
Versailles dans votre poche : le carnet d’adresses de Valérie
Versailles dans votre poche : le carnet d’adresses de Valérie

Parisienne d'origine, Valérie Desforges a décidé de s’installer à Versailles fin 2009 dans le quartier de l’Ermitage*. Une manière pour elle de trouver le compromis idéal entre son activité professionnelle et sa passion de l’équitation. Elle nous livre ici ses adresses préférées et ses petits bonheurs versaillais.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de quitter Paris pour Versailles ?

Je recherchais une ville agréable à mi-chemin entre Paris et la vallée de Chevreuse afin de vivre pleinement ma passion pour l’équitation. Mon cheval était en pension près de Rambouillet et je ne supportais plus les embouteillages sur les quais de Seine et sur l’A13, le soir et le week-end. Versailles s’est imposée très rapidement pour y avoir séjourné à maintes reprises : c’est une ville merveilleusement riche en histoire et qui offre une superbe qualité de vie. Je gère une agence de communication et il m’est facile de rencontrer mes clients sur Paris. Versailles est à seulement quinze minutes en train de la Défense et de Montparnasse, trente minutes de Saint-Lazare.

Qu’aimez-vous tant dans le quartier de l’Ermitage ?

Le quartier est très calme, aéré, vert, proche des commerces du Chesnay et de ceux de Versailles. Je suis à seulement 5 minutes à pied du parc du château, ce qui me permet de réaliser de superbes balades à travers champs et forêts. Le week-end dernier, j’ai ainsi eu le privilège de rencontrer une renarde et ses petits, un couple de hérons… Tout est à portée de main, les atouts d’une ville très commercante et la campagne. Sans oublier bien sûr la vie culturelle présente toute l’année : les expos du château, le musée Lambinet, la Salle du Jeu de Paume, les concerts, les théâtres… et les grandes nouveautés 2013 que sont l’année le Nôtre et l’ouverture en avril de la Cour des Senteurs, haut lieu de la parfumerie française ! L’Office de Tourisme de Versailles (2 avenue de Paris) est une inépuisable source d’informations.

Quelles sont vos adresses préférées ?

Je n’ai pas franchement d’adresses fétiches, j’aime alterner et tester toujours de nouvelles choses. Sur le marché Notre-Dame, chaque dimanche matin, je fais un tour, je regarde ce qui est proposé, je compare les prix et l’accueil, ce qui me permet de me décider, sans habitude particulière. Seule exception : je suis une fan de la boulangerie-pâtisserie Bigot (69 rue du Maréchal Foch) où j’achète régulièrement, par pure gourmandise, leur délicieuse baguette tradition, des chaussons aux pommes, des pains au chocolat et surtout des chouquettes : ces petites douceurs sont ma madeleine de Proust, car elles me rappellent les goûters de mon enfance avec ma grand-mère.

Où aimez-vous déjeuner ou dîner ?

J’aime déjeuner à la Brasserie La Flottille située dans le parc du Château de Versailles, le long du canal et face au château lorsque le temps s’y prête. Le cadre est typiquement versaillais, les serveurs très accueillants et les plats offrent un bon rapport qualité/prix (mention spéciale à la pizza aux trois fromages !). Un plus certain, les chiens sont acceptés, avec en prime une gamelle d’eau. A l’heure de l’apéritif, je prends plaisir à aller au bar du Trianon Palace (1 boulevard de la Reine) pour son chic et sa discrétion. L'endroit est calme et les tables espacées, ce qui permet de passer un moment sympathique entre amis ou avec des relations professionnelles. Je dîne souvent à l’Aparthé au Chesnay (81 rue de Versailles). Un cadre chaleureux, avec de grands canapés pour les tablées en famille ou entre amis, un accueil agréable et des plats délicieux. J’avoue apprécier tout particulièrement le gâteau de tomates confites, le pavé de thon à l’estragon et le pain perdu. Enfin, pour me détendre et éliminer les calories, je vais faire des longueurs le week-end à la piscine du Chesnay (1 rue Pottier). Petite astuce pour les nageurs qui aiment être tranquilles : l’un des meilleurs créneaux est l’heure du déjeuner le samedi.

Où vous mènent vos balades versaillaises ?

Mes pas me portent bien sûr Place du Marché, le dimanche matin, pour son animation et ses produits frais. Mais je musarde aussi volontiers dans les passages qui entourent la Place, dont ceux où se trouvent les galeries de peintures, de sculptures. Artiste peintre, je suis en admiration devant les toiles flamandes qui y sont exposées actuellement. Le quartier Saint-Louis est également plein de charme…et de galeries, et j’aime y flâner de temps à autre. Tout près de chez moi, j’ai découvert le talent merveilleux de l’ébéniste Alain Gabriel de Lavalade (17 rue du Maréchal Gallieni) qui restaure notamment du mobilier d’époque pour le Château de Versailles. Une belle adresse à retenir et conseiller.

*Pour la petite histoire, Louis XV fit don à sa favorite la Marquise de Pompadour de six hectares de parc, où la Marquise construisit une charmante demeure agrémentée de volières, qu’elle appela son «ermitage».

Potrait de Valérie © Alain Bertet

Pour plus d’info sur l’activité de Valérie Desforges
www.valeriedesforges.com
www.rpkonfidentielles.com

Commenter cet article