Google+
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Versailles version « chocolat »
Versailles version « chocolat »

Ville gourmande, Versailles compte plusieurs chocolatiers réputés qui perpétuent une tradition née sous Louis XIV. Depuis peu, une nouvelle enseigne a vu le jour, à découvrir à l’approche de Noël : Plantegenêt, rue de la Paroisse.

Introduit en France en 1615, à l’occasion du mariage de Louis XIII et d’Anne d’Autriche, le chocolat entre réellement dans les habitudes culinaires de la Cour sous Louis XIV. Mais c’est son successeur Louis XV, grand amateur de cacao, qui va durablement installer le chocolat à Versailles, n’hésitant pas à préparer lui-même ce breuvage, réputé aphrodisiaque… A cette période apparaissent les premières machines destinées à fabriquer le chocolat et des ateliers spécialisés voient le jour. Dans la suite de Marie-Antoinette lorsqu’elle arrive de Vienne, on trouve un artisan qui prendra le titre de « chocolatier de la Reine » et inventera de nouvelles recettes, mêlant le cacao à d’autres arômes prisés de la Cour comme la fleur d’oranger ou l’amande douce*.

Versailles version « chocolat »
Versailles version « chocolat »

Plantegenêt : des créations exclusives inspirées par Versailles

La ville de Versailles et son histoire constituent justement l’une des grandes sources d’inspiration de Jérôme Plantegenêt. Ce jeune artisan de 31 ans, qui a ouvert en mai 2013 son premier point de vente au 82 rue de la Paroisse, confesse une fascination de toujours pour la cité royale et son riche patrimoine, comme en témoigne le superbe buste en chocolat de Louis XIV qui orne sa vitrine. Après avoir travaillé quinze ans chez un compagnon, à Dourdan, c’est donc à Versailles qu’il a souhaité installer sa propre maison artisanale. Chocolats, confiseries mais aussi pâtisseries et macarons, les créations de Jérôme Plantegenêt sont toutes originales. « J’aime revisiter les recettes traditionnelles à ma façon et en imaginer de nouvelles, qu’il s’agisse de chocolats ou de gâteaux » indique-t-il. A déguster, des spécialités exclusives comme ces bonbons composés d’une très fine pâte d’amandes aromatisée, surmontée d’une pâte de fruits, le tout enrobé de chocolat noir. Ou encore ces macarons façon Irish Coffee, Mojito ou caramel au beurre salé. La pâtisserie n’est pas en reste, même si Jérôme prévoit de développer ce rayon encore un peu timide : sa Chartreuse (religieuse au caramel), son Saint-Honoré aux fraises ou son millefeuille ont déjà leurs adeptes. Pour Noël, la carte comportera une dizaine de bûches inédites (et sans crème au beurre !) à l’image de cette Vahiné aux saveurs évocatrices (mousse mascarpone & vanille, craquant noix de pécan & streusel sur une mousse caramel) ou de la plus classique bûche aux marrons glacés, totalement réorchestrée (crème aux poires avec morceaux de marrons sur un biscuit aux amandes).

Photo de couverture : ce buste de Louis XIV en chocolat pèse environ 50 kilos et a représenté 30 heures de travail. Jérôme Plantegenêt l’a sculpté au couteau dans un bloc de chocolat, avant de retravailler certains détails (les boucles de cheveux notamment) en utilisant d’autres techniques.

Plantegenêt chocolaterie-pâtisserie
82 rue de la Paroisse à Versailles (78000)
Tél 01 71 42 81 05
Ouvert mardi-samedi de 10h/13h et 14h30/19h, dimanche 9h-13h
Retrouvez Plantegenêt sur Facebook  
Versailles version « chocolat »Versailles version « chocolat »
Versailles version « chocolat »Versailles version « chocolat »
Versailles version « chocolat »

Où acheter des chocolats artisanaux à Versailles ?
Art & chocolat, 23 rue Carnot
Au Roi Soleil, 46 rue de la Paroisse
Aux Colonnes, 14 rue Hoche
Bigot, 69 rue du Maréchal Foch
Daubos, rue du Marché Neuf + Carré à la Marée (Halles Notre-Dame)
Guinon, 60 rue de la Paroisse
La Petite Chocolaterie, 50 rue d’Anjou
Plantegenêt, 82 rue de la Paroisse

(liste non exhaustive…)

*Plus d’infos sur le chocolat à la Cour de Versailles, à découvrir sur le site internet du Château de Versailles (lien ci-dessous)

Commenter cet article